DIY : Les Ateliers Créatifs

DIY : Un Sac chez le Pigeon Coq à Paris

L’Été 2021 est synonyme pour moi de nouvelles expériences créatives. D’ailleurs, vous l’avez vu récemment avec la Création de boucles d’oreilles en résine dont vous trouverez l’article juste ici. Mais aujourd’hui, je souhaite vous parler de l’Atelier Le Pigeon Coq basé à Paris. Cet Atelier nous permet de réaliser de jolis Sacs en cuir. Mais pas avec n’importe quel cuir puisqu’il s’agit de chutes rachetées aux grandes maisons françaises de maroquinerie. Alors en plus d’avoir la fierté de réaliser son propre sac, C’est aussi une 2ème vie qu’on donne à ces jolis cuirs Made in France. Cette enseigne a décidément tout bon et c’est dans cet article que je vous invite à découvrir mon expérience au sein de l’atelier. 

L’Atelier

Le Pigeon Coq a été créé en 2016 par Juliette. Une Passionnée de loisirs créatifs.  Il y en a 2 en France. Paris et Lyon. 

 

De passage à Paris pour aller voir mon Beau frère, j’en ai profité pour utiliser le Bon Cadeau que mon Cher et tendre m’a offert à Noël dernier. Allez je vous l’avoue c’est moi qui lui avais soufflé l’idée ! 

 

Il existe 2 Types d’Atelier. Celui qui vous propose de réaliser de la petite maroquinerie style porte-cartes, étui à lunette, ceinture.. et celui qui vous permet de réaliser un sac. Petit, moyen ou grand, le prix diffère selon notre choix. Pour ma part, j’ai fait l’Atelier Grand Sac à Main. La Réalisation se fait en 4h. 

Processus Créatif

 De mémoire, je crois qu’ils nous proposent 5 modèles de grands sacs. Ayant pour habitude d’utiliser de petits sacs à main, j’ai eu beaucoup de mal à me projeter avec les modèles, malgré qu’ils soient tous très jolis. J’avais l’impression d’être toute petite à côté. Mais il y en a un qui a de suite capter mon attention : Le Sac Bourse, qui peut en plus se décliner en sac à dos. 

 

Après le choix du modèle, vient le choix de notre cuir, parmi une multitude de coloris et de textures. 

 

D’atelier en atelier, vous ne retrouverez jamais les mêmes chutes puisque comme je vous le disais, elles sont récupérées dans les Maisons de couture. Pour le coup, notre Sac restera unique à tout jamais. N’est-ce pas la grande classe ?! Mon choix n’a pas été simple. J’ai hésité entre 3 cuirs. Un Kaki uni, un orange pailleté motifs chevronnés et un cuir façon vinyle couleur Terra Cota. Justine qui était là pour nous guider m’a soufflé dans l’oreille que le Orange pailleté provenait de la maison Chanel.. Alors j’avoue que ça m’a un peu plus décidé.. D’autant plus que je trouve que sa couleur va avec pas mal de mes looks. Ensuite vient le choix du fond du sac. Je suis parti sur une couleur bordeaux, une chute assez rigide qui permettra au sac de bien se tenir. 

Les pièces sont déjà découpées ce qui est un véritable gain de temps dans la réalisation. 

  • Annotation des repères 

Chaque modèle nécessite un gabarit avec des repères à noter sur notre cuir. Ils vont déterminer l’emplacement des œillets et les coutures. Il s’agit de bien le placer sur l’envers du cuir afin de tout noter au stylo. 

  • Préparation du Sac

On prépare nos pièces en perforant uniquement nos repères couture à l’aide d’une pince spéciale. Vous savez, celle qui nous permet de faire des trous de ceinture notamment.

 

Ensuite, place à l’ourlet du haut. Pour le modèle Sac Bourse, tout dépend de l’épaisseur du cuir mais nous pouvons avoir un Ourlet à faire sur le dessus. Cela a été mon cas. Grâce aux repères, j’ai mis une colle sur tout le dessus du sac et j’ai replié en 2 selon la technique que nous a indiqué Justine. Ensuite j’ai remis mon gabarit pour y rajouter mes repères d’œillets. 

 

Pour perforer nos œillets, on utilise une presse. La machine est facile d’utilisation et permet de faire des trous impeccables. C’est avec une autre machine qu’on place nos œillets. Je les ai pris laiton car je trouve que cela cassait le côté festif du cuir pailleté.  

  •  La Décoration 

Si l’on souhaite, on peut incorporer de jolies décorations telles que des clous (argenté, doré ou laiton) et également réaliser des dentelles à l’aide de poinçons décoratifs et un maillet. je suis parti sur une Décoration au niveau du devant du sac. Demi lune, rond, et 2 clous couleur laiton. On peut aussi y ajouter des lettres qui grave le sac mais sans le trouer. Justine me l’a déconseillé car je n’ai pas choisi un cuir lisse. On aurait donc rien vu du tout. 

  • La Couture 

On arrive à la dernière étape du Sac ; la Couture. La Technique utilisée est le Point cellier. A l’époque, les maroquineries l’utilisaient beaucoup. On n’utilise donc pas de machines à coudre. Ce point est vraiment accessible à tous. Il faut juste un peu d’huile de coude car il faut serrer très fort afin que le sac soit bien solide. Bon, ça m’a quand même valu une ampoule sur le petit doigt c’t’affaire . Ahah. 

  • Mon Avis sur cet Atelier

 

Je vous le conseille les yeux fermés. Ça a beau durer 4h, on ne voit pas le temps passé. Justine a été adorable avec nous et l’ambiance y est chaleureuse. Un peu comme une sortie entre copines. Boissons et Sucreries sont également au programme. Bref, un Atelier que je réitérai en Novembre car j’y vais avec une Copine cette fois ! Sur ce, je vous laisse avec ces quelques photos du Sac terminé.