Couture Mes Conseils

Focus sur la Machine à coudre Pfaff Ambition 620

Après 6 ans de couture auprès d’une machine à coudre mécanique, me voici avec une nouvelle acquisition : La Pfaff Ambition 620. Je l’utilise depuis 5 mois et je souhaitais vous faire un retour sur celle-ci. En effet, vous êtes nombreuses à me demander des conseils sur les machines à coudre. Je trouvais donc important de vous rédiger un article entièrement dédié à cette machine. 

Synopsis

J’ai débuté la couture avec une machine mécanique. Plus précisément la Janome Easy Jeans 22. Comme son nom l’indique, celle-ci comporte 22 points dont la boutonnière automatique. J’ai été ravie de cette machine mais j’y ai vu ses limites dans les derniers temps. Certaines matières y sont difficiles à coudre, comme le lycra et le Jersey. Et je voulais de la nouveauté dans mes vêtements avec de jolis point décoratifs. Donnant des Ateliers une fois par mois chez Self Tissus, j’ai eu l’occasion de tester la marque Pfaff. J’ai été immédiatement conquise. De fil en aiguille, Pfaff m’a proposé de tester l’Ambition 620. C’est donc depuis Avril 2021, que la machine et moi vivons une véritable histoire d’amour alors forcément je me devais de vous en parler ! 

Ses Caractéristiques

  • 136 points de couture dont des points décoratifs qui vont jusqu’à 7mm 
  • 7 Types de Boutonnières automatique
  • 2 Polices de Couture intégrées (majuscule et minuscules)
  • Enfile aiguille intégré
  • Point d’arrêt immédiat
  • Programme d’aiguille double 
  • Système IDT permettant le double entraînement 
  • Coupe fil automatique (qui permet d’économiser notre fil)
  • Ajustement vitesse de points pour une bonne maîtrise 
  • Tension de fil automatique 
  • Couture en piqué libre (nécessite un pied spécial) 
  • Création de séquence : enregistrement de 60 points maximum si vous souhaitez une frise unique de points décoratifs mélangés à un prénom ou mot que vous aurez choisi
  • Coudre sans pédale : c’est possible avec le Start and Stop. Pratique pour les points décoratifs ou les créations de séquence 
  • Positionnement de l’aiguille lors de la couture (On peut faire en sorte que l’aiguille soit toujours planté lorsqu’on s’arrête en pleine couture ; pour pivoter notre ouvrage par exemple) 

Les Différents points

  • 34 Points utilitaires
  • 27 Points de Patchwork
  • 18 Points Aiguille d’Art
  • 16 Points Fantaisie
  • 35 Points Décoratifs
  • 6 Points de pieds optionnels (pour coudre des perles notamment. Cette liste de points nécessite le Pied pose perles, non inclus dans la machine)
  • 2 Alphabets : Minuscule, majuscule 

 

Les différents points ont été pour moi un critère décisif. Lorsque l’on coud régulièrement, on a l’envie de plus de créativité, plus de liberté. Les points décoratifs sont de plus en plus mis en avant dans la Mode et plus particulièrement dans le prêt à porter enfant. Ayant une fille de presque 2 ans, je vais pouvoir m’amuser. Et si le point ne correspond pas, on peut modifier la longueur, la largeur du point et également son élongation (sans en perdre la densité du point). On voit même ce que ça donne sur l’écran. 

 

Le petit plus : on peut créer une séquence alternant points décoratifs et alphabets. Je trouve ça très sympa pour personnaliser un vêtement ou un accessoire 

Système IDT

Ils sont les seuls sur le Marché et c’est ce qui fait toute la différence.. Le Fameux Système IDT ou plus communément appelé : le Double entraînement. Il est directement intégré à la machine et se trouve derrière notre pied. Il rend notre couture plus fluide, évite la formation de faux plis sur les tissus fins. En fait, il défie toutes les matières un peu plus complexes ce qui rend cet outil indispensable. Il ne s’utilise pas avec tous les pieds mais la bonne nouvelle c’est qu’on sait facilement si on peut l’enclencher ou non. En fait, sur l’arrière du pied, vous pouvez voir une ouverture dans le milieu. S’il y en a une alors le Système IDT peut se positionner. Si ce n’est pas le cas, alors ce n’est pas possible. Sur la photo ci-dessous, je vous montre un exemple. 

 

Les Avantages de ce système :

  • On obtient des surpiqûres parfaites et régulières, également sur le denim
  • Les raccords que l’on peut avoir s’effectuent à la perfection
  • Les tissus difficiles tels que lainage, Jersey, lycra, soie.. etc se cousent très bien 

 

Mon Avis sur cette machine

Clairement, le passage d’une machine mécanique à une électronique m’a changé la vie sur le confort. On appuie sur un bouton et Hop on a le point demandé. Le Start and stop nous permet de coudre des points fantaisies ou boutonnières sans appuyer sur la pédale, le coupe-fil automatique nous économise du fil et le fameux système IDT nous facilite la couture, toutes matières confondues, en conservant un joli point. On nous dit souvent que lorsqu’on débute en couture, il faut partir sur une machine entrée de gamme mais avec le recul je ne suis pas forcément d’accord. Pourquoi ? Tout simplement car on peut vite perdre confiance quand on voit que certaines matières ne se cousent pas bien ou quand on a pas de belles boutonnières etc.. Bref des petites choses qui peuvent nous agacer et nous dire qu’on est pas fait pour ça. Alors certes, la tension, l’aiguille utilisée, le nettoyage de la machine, la pression du pied sont aussi des particularités à vérifier avant de coudre mais parfois, on a beau tout faire bien, quand la qualité de la machine n’est pas au RDV, on sera forcément limité.  

FAQ

  • Fait-elle de belles boutonnières même lorsque le tissu n’est pas parfaitement au même niveau ?

Je n’ai pas beaucoup de points de comparaison concernant les boutonnières car je n’ai eu qu’une seule machine avant celle-là. Mais moi je les trouve très réussies. Pour le moment, j’en ai effectuées sur des poignets de manches, pattes de boutonnages et vestes. En tout cas, comme pour toutes machines, je vous conseille de poser un entoilage sur le tissu pour rigidifier le tissu et donc obtenir de belles boutonnières. Lorsque le tissu n’est pas au même niveau, il se peut que la machine bourre, donc dans ces cas là, il faut entraîner le tissu pendant la couture.

  • Quand je fais une marche arrière, la machine fait d’abord un point avant, est ce normal ?

Tout à fait, les Machines de la Gamme « Ambition » ont cette particularité. Le conseil est donc d’arrêter un ou 2mm avant la fin pour être sur de faire un point arrière sur le tissu et non à l’extérieur.

  • Peut-on utiliser des pieds universels ?

Je ne vous le conseille pas car les Pieds universels ne tombent pas comme il faut au niveau de l’ouverture des griffes d’entraînement. Donc à force d’utilisation, cela risque d’abîmer de façon permanente la Machine et sachez qu’elle ne sera pas prise en charge dans la garantie si la machine a un soucis lié à des accessoires ou des pièces non d’origine. Egalement les pieds Pfaff sont conçus pour que certains soient compatibles avec le Système IDT.

  • Comment être précis avec le point d’arrêt ?

Alors là, tout est une question d’entraînement. Personnellement, j’utilise le point d’arrêt uniquement lorsque je crée une séquence alliant points fantaisies et lettres, que je fais marcher avec le Start and Stop. Vous pouvez quand même vous aider de l’écran car il indique où vous en êtes rendu dans votre séquence. A savoir, le point d’arrêt est moins solide qu’une couture en marche arrière. 

  • Passe-t-elle facilement les épaisseurs ?

Cette machine permet de coudre environ 7 épaisseurs de jean. D’ailleurs lorsqu’on veut faire passer une épaisseur, notamment pour faire un ourlet, on peut rencontrer le soucis du pied qui s’incline. Avec l’outil multi usage compris dans les accessoires, cela permet de mettre à niveau notre pied et donc de coudre sereinement de grosses épaisseurs. Attention cet outil n’est pas compatible pour la réalisation de boutonnières.

  • Est-elle facile d’utilisation pour les débutants ?

Elle est même carrément recommandée pour les débutants. Cette machine a un confort de couture non négligeable. Déjà pour chaque point, il y a une recommandation couture sur l’écran en appuyant sur le bouton « i » . Cela nous indique le pied à utiliser, si cela nécessite de l’entoilage ou de changer l’aiguille. ( Voir photo exemple ci-dessous) Et elle est intuitive. Et puis si on ne se rappelle plus comment faire quelque chose, on peut se référer à la notice qui est très bien expliquée

  • Est-ce qu’elle vaut son prix?

Pour moi oui. Le Confort qu’offre cette machine est indéniable. Je vous en parlais justement dans ses caractéristiques mais elle est complète de par son coupe fil et boutonnières automatique, son nombre de points fantaisies, l’Alphabet proposé. L’écran nous permet de gérer la longueur et la largeur du point choisi de par le dessin qu’il nous affiche. Il y a une recommandation pour chaque point et un blocage si vous n’avez pas correctement fait quelque chose. Et je me répète mais le Système ITD est vraiment un PLUS quand il s’agit de coudre de grosses épaisseurs, une maille ou un tissu très fin.