DIY : Les Ateliers Créatifs

L’Herbier de Marcel : Atelier DIY Boucles d’Oreilles en résine fleurie

Aujourd’hui, je vous emmène chez l’Herbier de Marcel, une Enseigne Nantaise mettant à l’honneur les fleurs séchées. Elle y propose de jolis bouquets ainsi que d’autres créations florales telles que des Boucles d’oreilles en résine ou des peignes. Mais pour ma part, j’y allais surtout pour découvrir leurs Ateliers. Ils en proposent 2 ; la Broderie Florale ainsi que la Résine fleurie. Je me suis tourné vers le cours de résine fleurie où j’ai pu réaliser des boucles d’oreilles. Dans cet article, je vous partage cette expérience inédite pour moi.

L’Atelier

Leur Studio de Création se trouve sur l’île de Nantes proche du Hangar à Bananes. Le Studio se fait discret car il est situé dans un ancien karting où beaucoup de bureaux y séjournent désormais. Il existe depuis 2018 et comme je vous le disais, leur spécialité sont les Créations en fleurs séchées. Mais attention, pas n’importe lesquelles puisqu’elles sont toutes issues de France. En ces temps où nous souhaitons plus que tout consommer local, je trouve que c’est une vraie force qu’ils ont ici. Les Mardis et Dimanches, ils nous ouvrent les portes de leur atelier. Soit pour y confectionner des Broderies florales ou des boucles d’oreilles fleuries en résine. C’est ce dernier auquel j’ai participé.

Ils se réservent directement sur le site WECANDOO. Un Site référencé dans le DIY. J’ai eu la chance de pouvoir gagner un bon cadeau chez eux. Le plus dur a été de choisir tant ils ont du choix : poterie, souffleur de verre, vitrail, savons, couronnes de fleurs séchées.. C’est su qu’en tant que passionné(es) de Loisirs créatifs, on ne peut que y trouver son bonheur.

Les Etapes de confection

Dans cet Atelier créatif durant à peu près 2h, Alexandra nous explique comment arriver à de jolies boucles d’oreilles. Elle nous montre quelques exemples afin de nous inspirer ;

  • 1ère Etape : Le choix du moule

Plusieurs moules de boucles d’oreilles s’offrent à nous. Ils sont tous différents et existent tous qu’en 1 seul exemplaire. À nous donc de s’entendre pour y trouver son bonheur. Lors de cet atelier, nous étions 5 et avions toutes des goûts différents. Ouf, pas de bagarre entre nous 😉 ! Non vraiment l’Ambiance était très conviviale. A noter tout de même ; préférez cet atelier le matin plutôt que l’après midi car il se peut qu’il y ai moins de choix au niveau des moules. (ceux choisis par les personnes le matin doivent séchés, ils ne peuvent donc pas être disponibles tout de suite)

Pour ma part, j’ai choisi les créoles. J’y avais déjà vu quelques exemples sur leur Instagram et c’était cette forme là qui me plaisait le plus. 

 

  • 2ème Etape : Le Choix des Fleurs séchées

Sans aucun doute, l’étape la plus difficile pour moi ! Quels coloris, quelles textures ? Tout doit être pris en compte pour obtenir un joli résultat. Il y a vraiment toutes sortes de fleurs, de feuilles et même des baies de poivre. Je ne saurais vous dire le nom des fleurs que j’ai choisies mais j’ai pris dans les tons roses, bordeaux et jaunes. On peut aussi choisir des paillettes si on veut des boucles d’oreilles plus festives. Je vous parlais également de textures car chaque fleur apporte quelque chose de différent. De la légèreté, ou au contraire quelque chose de plus marqué comme les baies de poivre. La forme des pétales a aussi son rôle, sa grandeur également même si en soit, on peut la découper comme bon nous semble lors de l’étape suivante.

  • Etape 3 : Mise en forme de la boucle d’oreille.

On en vient à la 3ème étape qui va être de mettre en forme la boucle d’oreille. Pour ce faire, on dessine la forme de la boucle sur un papier et on y dispose nos fleurs séchées. Cela nous montre un peu ce que va donner le résultat final et c’est à ce moment qu’on a l’impression d’avoir des doigts énormes. Pas facile de les disposer sur cette feuille et vaut mieux pas qu’il y ai un coup de vent ou une respiration trop forte.. Enfin de ce coté là, aucun problème et on remercie grandement les masques chirurgicaux (COVID) 😀 ! Bref, tout ça pour vous dire que cela demande un peu de précision. Et cette étape reste indispensable car je m’y suis reprise à plusieurs fois avant d’avoir le résultat espéré. En fait, au début, je coupais mes pétales en petits carrés mais on ne pouvait même plus deviner qu’il s’agissait d’une pétale. Ça cassait complètement le charme. Après 30 minutes environ, nous passons au coulage de la résine.

  • 4ème Etape : Le coulage de la résine

Pendant que nous préparions les boucles d’oreilles sur papier, Alexandra nous explique comment obtenir la bonne texture de résine. C’est aussi elle qui nous la prépare et qui nous la met dans un petit pot de verre. Elle est en fait mélangée à un durcisseur qui permet à la résine de sécher à l’air libre. On peut en faire aussi chez nous mais attention, c’est un produit extrêmement toxique qui doit être manipulé avec soin. D’ailleurs, quand on commence à la mettre dans le moule, il faut des gants. La résine utilisée se trouve dans les magasins de loisirs créatifs et pour les moules, on peut apparemment en trouver chez Etsy. Mais pour moi, rien ne vaut le savoir-faire de l’Atelier. 

 

Dans cette étape, on commence à couler une fine couche de résine dans le moule. Toute la surface doit être recouverte pour un résultat impeccable. Ensuite, à l’aide d’un cure dent, on commence à disposer nos pétales ou feuilles séchées. On imbibe le bout du cure dent de résine car cela permet d’attraper facilement les fleurs\feuilles et de les placer dans notre moule. Les 1ères placées sont celles qu’on verra au premier plan quand on portera les boucles d’oreilles. Quand tout est disposé, nous mettons la seconde couche de résine. Il faut faire attention à ce que les feuilles soient bien emprisonnées dans la résine et que ça ne dépasse pas car parfois, elles peuvent remonter à la surface. C’est en fait la difficulté de cette étape ; y mettre juste ce qu’il faut là où il faut. 

  • Séchage

Le coulage de résine étant fini, il ne reste plus que le séchage. Cela prend à peu près 2 jours. Si vous saviez comme j’avais hâte de voir le rendu. Car finalement on ne s’en rend pas trop compte dans le moule. Alexandra nous a demandé quel fermoir nous voulions car c’est elle qui le pose quand les boucles sont sèches. Et quelle jolie surprise en allant les chercher. Je les adore. Et elles sont hyper légères. Un Atelier qui restera dans un petit coin de ma tête car je m’en referais bien d’autres moi ! Et vous, vous aimez ?