Patternette : Les Patrons personnalisés Chapitre IV

Depuis le temps que je rêvais de m’en faire une, c’est chose faite ! Je vous présente donc ma jolie jupe en cuir réalisé à l’aide des patrons Patternette. Ce n’est pas la première fois que vous entendez parler de cette marque dans mon blog ; et pour cause, cette dernière nous permet parmi plus de 80 options de réaliser le vêtement tant attendu. Allez, je ne vous fais pas plus attendre et vous explique comment j’en suis arrivé à cette mini jupe.

Options choisies du patron

Haut Devant : Aucun

Haut Dos : Aucun

Col : Aucun

Manches : Aucun

Jupe : Crayon

Prix : 8€

A savoir :

La Jupe se ferme forcément par une fermeture. A vous de choisir votre préférence : soit une fermeture à glissière non séparable ou une fermeture à glissière invisible. 

Le Matériel

Le Tissu

Le cuir est une matière naturelle issus de peaux d’animaux. Ici c’est un cuir d’agneau. Il a la particularité d’être doux au toucher mais il est également très sensible. D’ailleurs, avant de le manipuler, je l’ai laissé quelques jours à plat afin que les plis dû au transport s’en aillent. Il est assez épais mais je trouve qu’il convient aussi bien pour un vêtement que pour un accessoire. Attention, lorsqu’on s’attaque à cette matière, plusieurs choses sont à prendre en compte. Je vous donne donc ici quelques conseils pour réussir votre création :

11 Conseils pour coudre du Cuir OU Simili

  • Avant de couper votre cuir, assurez-vous bien que le vêtement que vous allez faire corresponde parfaitement à vos mesures car quand on découd du cuir, chaque point fait par l’aiguille de la machine laisse un petit trou ce qui ne serait pas très esthétique. 
  • Chaque peau a une qualité irrégulière. Je vous conseille donc de couper vos pièces une par une et en miroir pour choisir le meilleur endroit du cuir, celui qui présenterait le moins de défauts. 
  • Coupez vos pièces dans le même sens que la peau (comme lorsqu’on coupe un velours)
  • Si vous devez thermocoller certaines pièces, réglez le fer en position laine/soie.
  • Utilisez un pied teflon, il a l’avantage d’être anti adhésif ce qui permet au cuir/simili de bien glisser pendant la couture. Pour ma Pfaff Ambition 620, j’utilise celui-ci
  • Pour les aiguilles, il en existe des spéciales cuir, en taille 80/90. Sa particularité : une pointe tranchante comme un couteau.
  • Assemblez vos pièces à l’aide de pinces, ça évitera de faire des trous avec des épingles classiques
  • Pas besoin de point zigzag ou surjeteuse pour surfiler les marges, le cuir ne s’effiloche pas
  • Surpiquez toutes les coutures qui auront tendance à tirer lors du port du vêtement. Cela renforce la solidité de votre pièce et évite que ça ne se déchire : croyez-en mon expérience ; j’ai déchiré une des pièces en essayant la jupe. J’en ai donc recoupé une autre et ai pris le soin de poser ma fermeture éclair sur un des cotés et non dans le dos (là où ça s’est déchiré la première fois) 
  • Longueur de point : 3 et vérifiez que votre canette est pleine pour éviter de se retrouver au beau milieu d’une surpiqure sans rien.
  • Pour celles disposant d’une Pfaff, utilisez le système IDT pour obtenir des surpiqures régulières.

Les Modifications apportées au patron

J’ai opté pour la taille 34. Pour arriver à ce résultat, j’ai modifié quelques petites choses. La 1ère, c’est la longueur. J’ai réduit en prenant exemple sur une de mes jupes courtes taille haute, issu de mon dressing.  J’ai ensuite utilisé une règle perroquet pour faire un arrondi au niveau de l’ourlet. Chaque coté extérieur est donc réduit en plus de 6cm, pour ensuite créer la courbe. Le haut a également été modifié car je voulais une pièce ceinture et non des parementures. J’ai donc coupé à 5cm du haut. J’ai ensuite plié les pinces sur ces nouvelles pièces ceinture dos et devant et je les ai coupé au pli. Enfin, j’ai découpé mon devant en 2 pièces miroir pour obtenir une couture décorative au milieu que j’ai surpiqué

Le Look

J’adore associer du cuir avec des matières plus cocooning. En fait, ce qui est sympa avec une pièce en cuir, c’est qu’on peut la porter différemment, selon le style qu’on veut donner. Ici je le porte avec une maille grise de chez Mango pour un look très casual. Mais j’aurais pu aussi porter une petite blouse et des talons pour un coté plus chic. Ce shooting a été fait sur la célèbre place Graslin. Nous étions en virée shopping avec Damien alors qui dit shopping dit : chaussures plates et confortables Jonak ainsi qu’un sac banane (patron maison bientôt disponible) pour avoir les mains libres et trouver son bonheur dans les magasins.