Modéliser une Robe avec le Livre « Patronner les Robes » des Editions de Saxe


Aujourd’hui, on parle couture mais également modélisme. Un Univers que je connais mais que je ne maîtrise pas encore totalement. C’est donc pour cela que je me suis penché vers le Livre « Patronner les Robes » des Editions de Saxe. Avec, j’ai pu concevoir une jolie robe à sequins qui correspond exactement au style que je recherchais. Alors, ça méritait bien un Article sur le Blog pour vous détailler tout cela, n’est-ce pas ?


 

patronner les robes les editions de saxe

Le Matériel

Le Tissu

Pour cette 1ère robe créée à partir de ce Livre, j’ai choisi un tissu sequin. Car à l’approche des fêtes de fin d’année, mon cœur se remplit de paillettes alors pourquoi pas en mettre dans mon dressing aussi ?! Tout est parti d’une Robe trouvée chez Manoush. Une marque de prêt à porter dont j’adore le style. Et cette Robe crochet à sequins m’avait carrément tapé dans l’œil ! Mais à 995€ la pièce, je me suis tout de suite résigné à aller trouver un tissu similaire. Et je l’ai trouvé au Marché St Pierre. Les sequins sont cousus sur du velours ce qui lui donne une très bonne tenue. Je l’ai quand même doublé car au soleil, on aperçoit une légère transparence. C’est un tissu assez technique mais dont je vous livre ces quelques conseils dans cet Article

Le Livre « Patronner les Robes » des Editions de Saxe

Général

Cet Ouvrage est vraiment la Bible pour s’initier pas à pas au modélisme. Et il existe également le même pour les pantalons. Mais promis je vous le présenterais en détails dans un autre article.

Dans ce livre, on y trouve donc 1 modèle de base allant du 32 au 48 (planche du patron en taille réelle) Et c’est avec ce dernier que nous allons modéliser notre Robe. OU notre Blouse car finalement en réduisant la hauteur des pièces devant et dos, on peut aussi créer des Chemises/Top à bretelles etc… En tout, on y trouve 72 silhouettes, 29 manches et 29 Cols. Il y a donc de quoi s’amuser.

Caractéristiques avancées du livre

C’est drôle mais en fait ce livre me fait penser à un jeu auquel je jouais quand j’étais petite ; le Fameux « Dessinons la Mode ». Mais ce qui est encore mieux avec ce livre, c’est qu’on peut vraiment styliser notre robe dans les moindres détails. On peut changer l’emplacement d’une pince, ajouter ou non des plis, des fronces, modifier la hauteur d’emmanchure etc… Il y a  également des cours spéciaux pour ajuster le modèle à notre morphologie. 

Et dans tout ce que j’ai pu voir, c’était plutôt bien expliqué. Les métrages sont notés, Il y a des schémas techniques sur chaque méthode expliquée donc autant dire PAR-TOUT ! En fait, ça nous permet de mieux visualiser ce que nous allons modifier de notre modèle de base. 

Les étapes principales d’un montage de robe sont également notées. On y choisit aussi son système de fermeture. Bref, vous l’avez compris, sorti de ce livre, on se retrouve avec la Robe de nos rêves. 

Mais attention, je ne le conseille pas pour un/une débutant(e) en couture. Car au vu du nombre d’informations et de techniques que contient ce livre, on peut vite être perdu et ne pas savoir par quoi commencer. Mon conseil est donc de feuilleter ce livre 2, 3, 4 fois pour savoir exactement quelles possibilités s’offrent à nous pour modéliser au mieux notre vêtement. 

 

Mon modèle

Pour cette première robe, je suis restée assez classique. Mais avec un tissu technique comme le sequin, il ne vaut mieux pas y ajouter trop de détails. Et cela m’a permis de commencer en douceur avec le modélisme. 

Je suis donc parti du modèle de base que j’ai élargi selon les méthodes du livre afin d’obtenir une coupe plus évasée. La pince est effectuée au niveau de l’emmanchure et non du côté. Comme ça je pouvais avoir un beau raccord au niveau des cotés devant/dos. 

En ce qui concerne le col, je n’en ai pas mis mais j’ai modifié la forme de l’encolure pour en faire une rectangulaire. 

Enfin, au niveau des manches, j’ai opté pour une manche ballon que j’ai obtenu grâce aux méthodes proposées. Le bas se termine par un élastique que j’ai inséré dans une coulisse.

patronner les robes les editions de saxe

1 commentaire

  1. […] : Chapitre II. Parce que si vous m’avez suivi, vous avez dû y voir dernièrement un billet de blog où je patronnais une robe. Et bien dans cet Article-ci : c’est d’un pantalon dont […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *