Coudre le Manteau Ray de Maison Fauve

Quel plaisir de vous retrouver aujourd’hui dans ce tout nouvel article ! Je vous y présente mon 2ème manteau de la saison. Il s’agit de Ray. Un patron sorti déjà il y a plus de 2 ans chez Maison Fauve ; que j’avais d’ailleurs déjà cousu mais qui m’était resté en tête tellement j’adore sa coupe. C’est quand je suis tombé sur le lainage pied de poule à sequins des Coupons de St Pierre que je l’ai ressorti. Quelques modifications ajoutées et me voilà parée pour affronter l’hiver avec style.

Le Matériel

  • Patron Ray de Maison Fauve
  • Coupon de 3m lainage pied de poule à sequins les Coupons de Saint Pierre (out of stock)
  • 1m80 sur 140cm de doublure satin antistatique noire Self Tissus
  • 1mx60cm de Thermocollant moyenne épaisseur
  • Fil polyester noir Mettler
  • Machine à coudre Pfaff Ambition 620
  • Surjeteuse Brother 4234D 

Le Tissu

Je crois que ma Robe à sequins cousue pour Noël ne m’a pas suffit à assouvir mon besoin de paillettes. Les Fêtes de fin d’année sont toujours plus propices à oser des tenues qu’on aurait pas l’habitude de porter en temps normal, mais j’avais envie de casser les codes avec ce Tissu pied de poule à sequins. L’idée étant de pouvoir étinceler tout l’hiver. 

J’ai pris un coupon de 3m mais attention la laize a une bande d’au moins 15cm sans sequins donc pour celles qui souhaitent coudre un manteau long avec une taille supérieure au 38, il faut peut être prévoir un 2ème coupon si vous voulez être sur que toutes vos pièces soient parsemées de sequins. C’est Lorraine de @sewingcutethings qui m’a mis la puce à l’oreille car elle me disait que toutes ces pièces ne passaient pas et qu’elle allait devoir rebroder quelques sequins. En tout cas, coté couture, tout s’est (presque) bien passé avec seulement 1 aiguille cassée. J’ai utilisé une aiguille taille 80 et réduit ma vitesse lors de la couture. Le plus difficile ont été les boutonnières. Malgré avoir enlevé les sequins sur la partie où j’allais coudre cette dernière, je n’avais plus de papier hydrosoluble et je pense que cela aurait aidé à les rendre plus jolies. 

Le Patron et les Modifications apportées

Comme je le disais juste au dessus, j’en avais déjà cousu une 1ère version avant la création de mon Blog. Je savais donc à quoi m’attendre mise à part les poches. En effet, elle propose 2 options ; les poches plaquées ou les poches à rabats passepoilées. Sur mon 1er, j’avais opté sur les poches plaquées mais là j’avais envie de me challenger un peu. Ce Challenge était d’ailleurs d’autant plus grand car il fallait faire attention aux raccords. Je crois que j’ai mis plus de 2h à les réaliser. Mais ça valait le coup car je suis très contente du résultat. Et Maison Fauve nous explique cela très bien dans son livret. La seule chose que je n’ai pas trouvé très intuitif c’est la mise en place de la doublure sur le manteau. Ayant fait déjà plusieurs manteaux doublés auparavant, je me suis reposé sur la technique que j’avais l’habitude de faire. J’ai coupé une taille 36 en rallongeant de 25cm mes pièces devant/dos, les pièces doublure devant/dos, et la parementure pour obtenir une version longue. 

Time to Shine

Le Look

Rien de tel que des bons basiques pour porter ce tissu pied de poule à sequins. L’idée était vraiment de mettre en valeur ce merveilleux tissu. J’ai donc misé sur un short noir et une maille unie. Mais clairement, il peut aussi se porter avec un jean slim, des baskets blanches, des talons ou non. En fait, je ne m’attendais pas à ce qu’il aille avec autant de pièces de mon dressing. Je ne regrette donc pas du tout d’avoir craqué sans réfléchir. Contrairement à ce qu’on peut penser, le manteau n’est pas lourd à porter et je lui trouve d’ailleurs un joli tombé. J’avais eu cette même sensation en cousant mon pantalon à sequins