Couture Créations Adultes

Coudre le Manteau BURDA 6463

Le Manteau est une pièce phare dans nos Dressings : caban, veste, parka, duffle-coat, doudoune, le choix est multiple alors on se fait plaisir pour être bien accompagné pour l’Hiver à venir. Pour ma part, j’ai choisi de me coudre le Manteau col tailleur Burda n°6463. Un Patron déjà cousu il y a quelques années et dont je ne me lasse pas. Mais aujourd’hui, je le voulais uni afin qu’il s’associe avec la plupart de mes looks. C’est donc parti pour un debrief complet de cette master pièce.

Le Matériel

Le Tissu

Aperçu chez l’Atelier de la création, ce lainage avait tout pour me plaire. Sa couleur, son tombé et surtout son épaisseur. A ne pas confondre avec un Drap de laine qui est généralement plus fin. Je le comparerai plutôt à une laine bouillie au niveau de son épaisseur mais en gardant le coté lisse du drap de laine. La couleur y est légèrement chinée et arbore de jolies nuances taupes. C’est une matière qui se coud facilement mais gare aux épaisseurs multiples surtout quand il s’agit de coudre les parementures avec le col. Prévoyez plutôt une aiguille taille 90 minimum pour éviter que l’aiguille ne se casse. Le système IDT (double entraînement) de ma machine Pfaff Ambition 620 m’a également bien aidé puisqu’il m’a permis d’obtenir une surpiqure régulière sur mon col et ma parementure.

Le Patron

Le Modèle est vraiment très bien travaillé. Et c’est d’ailleurs pour cela que je me suis lancée dans une 2ème version. Il y a de jolis coutures sur les devants et dos, des pinces sur les « haut devant », et des poches plaquées. Le patron prévoit également une doublure. En fait, je n’ai rien à dire sur sa coupe ou sa taille (j’ai choisi le 34) mais plutôt sur les explications très succinctes des étapes de montage. Débutants(es), s’abstenir. Il y a notamment une petite erreur de montage sur la pose du pied de col dessous et col dessous (pour rentrer dans le détail, pensez à bien les assembler ensemble endroit contre endroit avant de passer à la couture sur l’encolure). En ce qui concerne la doublure, j’avoue, ne pas avoir saisi ce qu’ils expliquent donc j’ai fait selon ce que j’avais l’habitude de faire sur d’autres manteaux cousus auparavant. Le Patron prévoit d’y ajouter des épaulettes, ce que j’ai fait et je trouve que ça structure joliment la silhouette.

Les Modifications

J’ai réduit la longueur de 4cm afin que ça corresponde à mon 1m62. Et finalement je n’aurais peut-être pas du car, tête en l’air que je suis, j’ai omis de regarder s’il y avait à mettre un peu plus en marge de couture au niveau des ourlets. C’était le cas. En fait, Burda ne prévoit jamais les marges de couture donc j’avais bien ajouté 1.5cm sur toutes mes pièces mais en fait au niveau des ourlets, il fallait rajouter 4cm. Bref, vu qu’il me restait un peu de tissu, j’ai crée des enformes pour le bas et les manches. Egalement, au niveau du bas des manches, j’ai supprimé parementures de fente. Et j’ai élargi mes pièces manches dessus et dessous de 2cm ( attention j’ai élargi uniquement sur un des cotés, là où n’étaient pas prévues les parementures de fentes) Enfin, j’ai réalisé moi-même 2 pattes de boutonnage se terminant en pointe et je les ai cousu en sandwich pendant la couture de fermeture de manche.

Le Look

Comme je vous le disais au début de l’article, j’ai voulu faire ce manteau pour que ça aille avec la plupart de mes looks. C’est le problème avec moi. J’aime tellement les motifs à carreaux pour les manteaux que je n’ai cousu que ça l’année dernière mais ils ne vont qu’avec certains vêtements. Ici, j’ai donc associé le manteau à un Jean Mom noir de chez Mango. J’achète la plupart de mes pantalons chez eux car je trouve qu’ils sont très bien coupés et qu’ils vont à ma morphologie. Au niveau du haut, c’est un Haut en guipure blanche Pimkie. Il date d’il y a au moins 10 ans mais je trouve qu’il s’associe dans beaucoup de tenues. Coté chaussures, j’ai jeté mon dévolu sur des bottines assez « seventies » en vinyle taupe. Je les ai trouvé il y a peu chez Zara et j’en suis FAN ! Enfin pour réhausser le tout, j’ai choisi un Sac effet python Mango . Ce sont les formats que je préfère ; pas trop grand, ni trop petit. Je peux y mettre tous mes indispensables.